Ce qui nous ronge le cerveau : enquête sur l’effondrement général du QI

Marianne 
Par Emmanuel Lemieux

thought-2123970_960_720

© Pixabay

Selon Barbara Demeneix, spécialiste des perturbateurs endocriniens, tout concorde pour un effondrement massif de notre QI. Passage au scanner de ce qui nous grignote l’intelligence.

Elle porte un joli chapeau de paille et nous répond avec un délicieux accent anglais, Barbara Demeneix, endocrinologue au CNRS et ancienne codirectrice du labo Evolution des régulations endocriniennes du Muséum national d’Histoire naturelle. Mais cela atténue à peine l’état des lieux terrifiant qu’elle établit depuis des années. Celui de la chimie et des perturbateurs endocriniens qui sont, selon ses études et hypothèses, une menace certaine pour notre quotient intellectuel. L’effondrement de nos sociétés viendra peut-être par le cerveau. Et cela a déjà commencé. Interrompant notre entretien, elle rend d’autorité au garçon de café un peu décontenancé les innocentes pailles en polypropylène de nos Perrier-rondelle : les poisons plastifiés ne passeront pas par elle.

Les perturbateurs endocriniens, avec des molécules chimiques qui ont été multipliées par 300 depuis les années 70, colonisent notre quotidien, nos organismes et nos pensées. Les fœtus du XXIe siècle baignent désormais dans un liquide amniotique qui, si l’on force le trait, relève plus de la cuve d’usine de type Seveso que du lac de montagne niché dans une vallée préservée – alors que l’on recommande aux mamans de ne surtout pas prendre de médicaments. Les impacts sont encore mal connus, mais néanmoins inquiétants. Dans le liquide amniotique, on repère désormais le bisphénol qui a franchi sans problème la barrière placentaire.

>> Lire la suite de l’article (Abonnés)

Chlorpyrifos : les dangers ignorés d’un pesticide toxique

Le Monde
Par Stéphane Horel

C’est une famille de pesticides qui vole en moyenne 2,5 points de quotient intellectuel (QI) à chaque enfant européen. Son principal représentant, comme beaucoup de produits chimiques, porte un nom compliqué qui lui garantit le confort d’un certain anonymat. Pourtant, il contamine notre vie quotidienne. D’abord pulvérisé sur les cultures pour éliminer pucerons ou chenilles, le chlorpyrifos poursuit son existence sous la forme de traces dans les oranges, les pommes, la laitue, l’urine des enfants et le cordon ombilical des femmes enceintes.

Au fil d’un demi-siècle de pulvérisation, les données scientifiques se sont accumulées sur les effets nocifs de cet insecticide. Censé remplacer le DDT et ses effets délétères en 1965, le produit de la firme américaine Dow endommage en fait le cerveau des enfants de manière irréversible.

 

« On peut se demander pourquoi il n’a pas déjà été interdit. Le chlorpyrifos est toxique pour le système nerveux central, c’est-à-dire neurotoxique, et c’est un perturbateur endocrinien qui agit notamment sur la signalisation thyroïdienne. Il peut donc interférer avec le développement du cerveau. ».   Barbara Demeneix

>> Lire la suite (abonnés)

« Demain, tous crétins ? », quand les perturbateurs endocriniens troublent notre cerveau (La Croix)

La Croix 
Par Denis Sergent

demain-tous-cretins (1).jpg

Baisse du QI, troubles du comportement, autisme… De plus en plus d’endocrinologues et de neurobiologistes mettent en cause l’augmentation des perturbateurs endocriniens. Avec de bons arguments.

« Nous entravons le développement intellectuel de nos enfants… Dans quelques années, nous nous demanderons comment a-t-on pu en arriver là ? », s’interroge franchement Thomas Zoeller, endocrinologue à l’université du Massachusetts, dans ce documentaire interpellant de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, déjà diffusé sur Arte, qui permet de bien comprendre ce vaste et complexe problème.

>> Lire la suite 

Baisse du QI, troubles de la mémoire, autisme: comment la pollution affecte notre cerveau (Europe 1)

Europe 1
Par Thibauld Mathieu

Si le lien entre pollution et maladies respiratoires et cardiovasculaires est aujourd’hui largement reconnu, de plus en plus d’études attestent aussi de ses effets sur le cerveau.

De quelle pollution parle-t-on ? Plomb, cadmium, mercure… Le cerveau est d’abord altéré par les métaux présents dans l’air, dans les sols, dans l’eau des rivières. Mais la pollution de l’air existe aussi à l’intérieur des locaux, dans les écoles notamment. Des milliers de produits chimiques sont ainsi capables d’interférer avec notre système endocrinien. C’est le cas des retardateurs de flammes, des imperméabilisants dans les vêtements, des emballages plastiques ou encore des pesticides, comme le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane). Interdit depuis les années 1970, cet insecticide agit encore sur notre organisme.

>> Lire l’article

Pourquoi le QI diminue-t-il? Le rôle des perturbateurs endocriniens.

Paris Innovation Review
Paris Sciences & Lettres (PLS)

“L’ensemble de la grossesse et les premières années de vie de l’enfant constituent une fenêtre très sensible à l’exposition aux agents chimiques et aux carences hormonales et alimentaires.”

PSLreview

©Paris Innovation Review

Dans quelle mesure la pollution chimique est-elle responsable de la baisse de nos capacités cognitives observées depuis le début du XXIe siècle ? Dans son nouveau livre, “Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau” (Odile Jacob, 2017), la biologiste Barbara Demeneix estime qu’elle en est l’une des principales causes. Elle pointe l’influence des perturbateurs endocriniens sur l’hormone thyroïdienne, particulièrement vulnérable en raison de la complexité de sa synthèse et de sa distribution.

>> Lire l’intégralité de l’interview 

Baisse du QI: sommes-nous de moins en moins intelligents? (Europe 1)

Europe 1 – Social Club
Par Frédéric Taddéï

eurpe1socialclub

Invités :

Gabriel WAHL
– Pédopsychiatre.
– Auteur de “Les adultes surdoués” (Presses Universitaires de France, 2017).

Barbara DEMENEIX      
– Professeure au Laboratoire d’Evolution des Régulations Endocriniennes au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris.
– Auteur de “Le Cerveau endommagé: Comment la pollution altère notre intelligence” (Odile Jacob, 2016) et “Cocktail toxique: Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau“.

Laurent ALEXANDRE  
– Chirurgien-urologue et cofondateur du site Web Doctissimo.
– Auteur de “La Guerre des intelligences” (JC Lattès, 2017).

Olivier POSTEL-VINAY
– Journaliste, directeur du magazine Books. Ancien journaliste à Sciences et Avenir et Science et vie.
– Auteur de “La revanche du chromosome X – Enquête sur les origines et le devenir du féminin” (JC Lattès, 2007).

« Il n’est plus possible de nier l’effet de l’environnement sur le cerveau » (Le Monde)

Le Monde
Propos recueillis Stéphane Foucart

Demain, tous crétins ? La chaîne Arte diffusera, samedi 11 novembre, en partenariat avec Le Monde, un documentaire au titre en apparence potache, mais dont le sujet est d’une singulière gravité. Le film expose les travaux de chercheurs français et américains montrant que l’érosion récente des capacités cognitives des populations occidentales est, en partie au moins, liée à l’exposition à certains perturbateurs endocriniens.

La biologiste Barbara Demeneix (CNRS-Muséum national d’histoire naturelle), l’une des protagonistes du film, détaille les traits saillants de son travail sur le sujet, également développés dans un livre paru le 25 octobre (Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau, Odile Jacob, 320 pages, 24 euros).

>> Lire l’interview (Edition Abonnés)

Notre QI malade de l’environnement (France Culture)

France Culture – De cause à effets, le magazine de l’environnement
Par Aurélie Luneau

franceculture_QI

Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences du Monde.

Et si nos capacités intellectuelles et mentales étaient en danger ? Les chercheurs sont formels : notre QI baisse et le monde scientifique et médical n’hésite plus à faire le lien entre les cas d’autisme et notre environnement toxique, quand il ne s’agit pas de la maladie d’Alzheimer… Polluants, perturbateurs endocriniens…, quelles preuves avons-nous de cet état de fait ? Comment faire pour inverser la courbe ? Peut-on encore réagir ?

Avant la diffusion du film “Demain, tous crétins ?” réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade et diffusé sur Arte, samedi 11 novembre, nous abordons cette question cruciale du devenir de nos neurones et du rôle de notre environnement avec les deux réalisateurs et en compagnie de Barbara Demeneix, biologiste, endocrinologue, professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, auteure des livres “Le cerveau endommagé” et “Cocktail toxique” parus chez Odile Jacob, expressément revenue de Bruxelles pour parler de cette situation alarmante.

>> (Ré)écouter l’émission

PARISCIENCE Avant-première: Demain, tous crétins ? – ARTE

Vendredi 6 octobre 2017, Grand Amphithéâtre du Muséum National d’Histoire Naturelle

Baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage : les tests les plus sérieux révèlent ce qui paraissait inimaginable il y a 20 ans : le déclin des capacités intellectuelles humaines. Serions nous entrés dans une sorte “d’évolution à l’envers” ? La question est posée par d’éminents chercheurs. Au banc des accusés, les perturbateurs endocriniens qui ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés. Révélations sur un phénomène inquiétant.

Teaser:

arte avant-premiere

Auteur(s) : Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman / Réalisateur(s) : Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman / Producteur(s) : © ARTE France – CNRS Images – Yuzu Productions / Durée : 56 minutes / Année de production : 2017 / Pays de production : France / Langue originale : Français / Version : Langue originale / Diffusion : ARTE / Genre : Documentaire / Public : Grand public /

 

>> Plus d’informations sur la projection Pariscience

>> Site dédié au documentaire

Toxic Cocktail: Webinar on June 21, 2017

June 21, 2017
1:00 pm US Eastern Time

toxic_cocktail

Because pregnancy, especially early pregnancy, is a highly sensitive period for effects of drugs on the developing fetus, there are warnings to avoid taking any unnecessary medication during those critical nine months. The unfortunate irony is that today, all pregnant women are unwittingly exposed to a complex combination of chemicals, as are the fetuses and babies developing in their wombs, and this exposure is occurring from conception onward. Many of these chemicals interfere with hormone signaling and act as endocrine disruptors. Today we are also witnessing documented decreases in IQ and unexplained increases in neurodevelopmental disease, such as Autism Spectrum Disorder and Attention Deficit/ Hyperactivity Disorder.

Join us on Wednesday, June 21, 2017 at 10:00am Pacific/1:00pm Eastern as Dr. Barbara Demeneix discusses the effects of chemicals that disrupt thyroid hormone, a crucial hormone needed for optimal brain development both before and after birth. She will synthesize the results from epidemiological and experimental studies linking the increasing numbers of chemicals affecting thyroid signaling with IQ loss and/or neurodevelopmental disease. This work is largely based on recent research that forms the foundation for her latest book from Oxford University Press: Toxic Cocktail: How Chemical Pollution is Poisoning our Brains.

This teleconference call is one in a monthly series sponsored by the Collaborative on Health and the Environment’s EDC Strategies Partnership. The call will be moderated by Genon Jensen, Executive Director of Health and Environment Alliance.

>> More information on Collaborative on Health and the Environment’s website
>> Register here

Monsieur le Président… Demain l’environnement ?

France Culture – Les Echos de la Terre
Par Aurélie Luneau

Série spéciale “Monsieur le Président… Demain, l’environnement ?” pour mettre en avant les sujets environnementaux. L’invitée du jour, Barbara Demeneix, s’adresse au Président Français de demain et l’interpelle sur les dossiers incontournables qui marqueront son quinquennat. La lettre ouverte est suivie d’une interview.

>> Ecouter (à partir de 40’06)