Que peut la science contre les perturbateurs endocriniens ?

France Culture – La Méthode scientifique
Par Nicolas Martin

Cancers, anomalies des organes génitaux, infertilité, endométriose, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, asthme… La liste des affections liées aux perturbateurs endocriniens est énorme. Mais que peut la science contre cette menace invisible ?
Avec Barbara Demeneix, spécialiste de la thyroïde, professeure au Laboratoire Evolution des Régulations Endocriniennes (CNRS/MNHN), et Robert Barouki, toxicologue, biochimiste à Paris V et médecin, directeur de l’unité INSERM « Pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire.

france-culture_1

Peut-on produire une expertise scientifique au-dessus de tout soupçon ?

France Culture – Du grain à moudre
Par Hervé Gardette

738_041_pin001as

Crédits: The Kobal Collection / Kobal / The Picture Desk – AFP (publication en ligne sur le site de France Culture)

Expertise : examen de quelque chose en vue de son estimation, de son évaluation (Larousse)

Alors que l’Europe s’apprête à adopter une réglementation sur les perturbateurs endocriniens, un groupement de scientifiques alertent sur les lobbys industriels jouant les “marchands de doute”. Comment lever ce doute, alors que les connaissances scientifiques semblent suffisantes aujourd’hui pour mener une action forte contre ces perturbateurs endocriniens ?

Avec:
Barbara Demeneix : professeur, responsable d’une équipe mixte CNRS-MNHN et spécialiste des perturbateurs endocriniens
Stéphane Foucart : journaliste au Monde, chargé des sciences de l’environnement
Mathias Girel : Directeur des études du département de Philosophie, Ecole normale supérieure

>> Réécouter l’émission

Les échos de la terre : enquête sur les perturbateurs endocriniens

France Culture – Les Echos de la Terre
Par Aurélie Luneau

En seconde partie de l’émission (45′), place au partenariat avec le service Planète-Science du Monde, dans « Les Echos de la terre » et à l’enquête  sur « Les perturbateurs endocriniens : la fabrique d’un mensonge », pour reprendre le titre de l’article écrit par Stéphane Horel ; une journaliste qui travaille depuis des années sur ce sujet hautement délicat, entre intérêt politique, enjeux économiques et question de santé publique. Pourquoi Bruxelles tarde t-elle à s’équiper d’une réglementation spécifique ?
Invitées: Stéphane Horel et Barbara Demeneix.

>> Réécouter l’émission

Tribune : Halte à la manipulation de la science

Dans une tribune publiée dans Le Monde, près de cent scientifiques dénoncent la fabrication du doute par les industriels, déjà à l’œuvre dans la lutte contre le changement climatique.

Articles parus dans Le Monde le 30/11/2016 (Edition Abonnés) :

>> Halte à la manipulation de la science (Tribune)
>> Let’s stop the manipulation of science

>> Perturbateurs endocriniens : la fabrique d’un mensonge (par Stéphane Horel)

>> Perturbateurs endocriniens : un déni de l’état de la science (par Stéphane Horel)

>> Perturbateurs endocriniens : l’ingérence des Etats-Unis (par Stéphane Horel)

5039859_7_cd3d_2016-11-25-85bd1dd-17950-1idu7jr-e1mfvtpgb9_9626b1515129bc00d62b7ee1af2f9a59

© Olivier Bonhomme, LeMonde.fr


Les médias en parlent : France Info, France InterSud Ouest, BFMTV, Ouest-France, Sciences et Avenir, Radio ClassiqueTélérama, LCI, Le Courrier Picard, L’Express, France Soir, Europe 1, 20 minutes, La Presse, etc.

Perturbateurs endocriniens: une menace pour le QI des générations futures

CNRS Le Journal, en partenariat avec Libération
Par Barbara Demeneix

Alors que l’Europe tente de dresser la liste des molécules qui perturbent l’action des hormones thyroïdiennes essentielles au développement du cerveau, une première mesure consisterait à s’assurer que les futures mères disposent d’un apport suffisant en iode.

“On retrouve de nombreux produits chimiques dans le liquide amniotique.”

Baby bottle

Parmi les pertubateurs endocriniens, le bisphénol A est désormais interdit dans les biberons et contenants alimentaires au sein de l’UE. ©GARO/PHANIE

>> Lire l’article via CNRS Le Journal

>> Lire l’article via Libération

Perturbateurs endocriniens : un flou entretenu

Pour la Science
Propos recueillis par Marie-Neige Cordonnier

Un consensus scientifique existe sur la définition des perturbateurs endocriniens. Pourquoi la Commission européenne tarde-t-elle tant à en fournir des critères d’identification ? Entretien avec Barbara Demeneix, professeure au Muséum national d’histoire naturelle.

>> Lire l’entretien 

shutterstock_364038656_web

© oticki/shutterstock.com, Pour la Science

 

Perturbateurs endocriniens : pourquoi l’Europe laisse faire

Télérama – Penser Autrement 
Par Yohav Oremiatzki

Alimentation, cosmétiques… les perturbateurs endocriniens et autres molécules nocives sont partout. Aucun règlement ne limite leur usage. L’Europe se laisse-t-elle piloter par les lobbys ?

>> Lire l’article (Edition Abonnés)

ils-nous-intoxiquent,M321352

© Simon Landrein pour Télérama

 

 

« Ce sont à la fois leur nombre et leur “effet cocktail” qui inquiètent aujourd’hui les scientifiques », explique la biologiste Barbara Demeneix

Interview de Barbara Demeneix : L’impact des polluants sur le corps et la santé mentale

getImageEm
NEWS Press
Propos recueillis par Solange Mulatier

>> Lire l’interview 

“Les perturbateurs endocriniens sont des produits chimiques qui se trouvent dans l’environnement et qui affectent la signalisation de nos hormones. La perturbation endocrinienne peut affecter la reproduction et la fertilité, avoir une incidence sur les cancers, le développement du cerveau, le métabolisme et l’équilibre énergétique (donc intervenir dans l’obésité) etc…”