Perturbateurs endocriniens : les lacunes de la réglementation européenne (Les Echos)

Les Echos
Par Sophie Amsili

Un rapport présenté ce mardi devant le Parlement européen souligne l’absence de définition dans de nombreux secteurs, comme les cosmétiques et l’alimentation, et l’insuffisance des tests pour identifier la présence de ces microsubstances.

Le chemin est encore bien long pour limiter notre exposition aux perturbateurs endocriniens (PE). Un  rapport présenté ce mardi à Bruxelles souligne les lacunes de la réglementation européenne sur le sujet.

Réalisée à la demande de la Commission des pétitions du Parlement européen – qui indique avoir reçu 19 pétitions de citoyens européens sur le sujet -, l’étude pointe les incohérences de la réglementation actuelle sur ces microsubstances, pourtant identifiées dès 1996 par l’Union européenne comme un risque pour la santé et l’environnement.

>> Lire la suite