Pourquoi le QI diminue-t-il? Le rôle des perturbateurs endocriniens.

Paris Innovation Review
Paris Sciences & Lettres (PLS)

“L’ensemble de la grossesse et les premières années de vie de l’enfant constituent une fenêtre très sensible à l’exposition aux agents chimiques et aux carences hormonales et alimentaires.”

PSLreview

©Paris Innovation Review

Dans quelle mesure la pollution chimique est-elle responsable de la baisse de nos capacités cognitives observées depuis le début du XXIe siècle ? Dans son nouveau livre, “Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau” (Odile Jacob, 2017), la biologiste Barbara Demeneix estime qu’elle en est l’une des principales causes. Elle pointe l’influence des perturbateurs endocriniens sur l’hormone thyroïdienne, particulièrement vulnérable en raison de la complexité de sa synthèse et de sa distribution.

>> Lire l’intégralité de l’interview