La biologiste qui traque les perturbateurs endocriniens (Le Point)

Le Point
Par Béatrice Parrino

Auteur de “Cocktail toxique” (Odile Jacob), Barbara Demeneix analyse les effets de la chimie sur le cerveau.

« Nombre de produits chimiques présents dans notre environnement interfèrent avec l’un des principaux régulateurs du développement du cerveau : l’hormone thyroïdienne » 

11049009lpw-11049114-article-jpg_4742321_660x281

© Julien Faure, le 25 octobre 2017, pour “Le Point”

On appelle ces substances des perturbateurs endocriniens… Parce qu’ils contiennent des molécules de chlore, de brome ou encore du fluor, ils viennent interférer avec l’iode, essentiel au fonctionnement de la thyroïde – leurs structures chimiques sont proches. Ces perturbateurs sont partout : dans nos aliments, dans l’air, dans nos vêtements, dans nos cosmétiques, dans nos détergents, dans les jouets… Impossible de vivre sans, où que l’on habite sur Terre. Citadins et campagnards, habitants des pays développés et de contrées plus pauvres, nous baignons tous dans une bouillante marmite chimique. En Europe, 143 000 substances sont sur le marché… Quant à la production de l’industrie chimique, elle a été multipliée par 300 depuis les années 1970.

>> Lire l’article