La pollution et les perturbateurs endocriniens pointés du doigt

La Voix du Nord
Par Delphine d’Haenens

Pesticides, plastiques… quotidiennement, des milliers de produits chimiques sont rejetés dans l’environnement : ces perturbateurs endocriniens seraient une des causes de l’altération de notre intelligence, selon la biologiste et professeure au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, Barbara Demeneix.

BD_IMG_2956_low res

« L’intelligence et la santé mentale des enfants à naître sont menacées par une exposition continue à des mélanges perturbant les hormones thyroïdiennes dans le corps de la mère, et ce, dès la conception. »

>> Lire l’article

Advertisements