Perturbateurs endocriniens: une menace pour le QI des générations futures

CNRS Le Journal, en partenariat avec Libération
Par Barbara Demeneix

Alors que l’Europe tente de dresser la liste des molécules qui perturbent l’action des hormones thyroïdiennes essentielles au développement du cerveau, une première mesure consisterait à s’assurer que les futures mères disposent d’un apport suffisant en iode.

“On retrouve de nombreux produits chimiques dans le liquide amniotique.”

Baby bottle

Parmi les pertubateurs endocriniens, le bisphénol A est désormais interdit dans les biberons et contenants alimentaires au sein de l’UE. ©GARO/PHANIE

>> Lire l’article via CNRS Le Journal

>> Lire l’article via Libération

Advertisements