Perturbateurs endocriniens : le coût de l’inaction

CNRS Le Journal
Par Louise Mussat

Les perturbateurs endocriniens provoquent de nombreuses pathologies et, en dehors de quelques exceptions, la Commission européenne traîne à réglementer leur utilisation. Dix-huit chercheurs ont donc décidé de calculer le coût économique de ces poisons pour l’Europe et sont arrivés au chiffre effarant de 157 milliards d’euros par an…

>> Lire l’article 

Centre commercial Buonvento

Rayon cosmétiques d’un supermarché grande distribution. Italie, Benevento, 2005. ©Eligio Paoni/Contrasto-Rea pour CNRS le Journal

Advertisements