La pollution met en danger le cerveau

Le Monde
Par Stéphane Foucart

>> Lire l’article

4538175_3_130d_2014-12-01-af35630-5870-1gkft03_d7b80dafbf0d802ffbbcf1517205be40

© Séverin Millet pour Le Monde

 

« L’augmentation de la fréquence de l’autisme que l’on mesure ces dernières années est telle qu’elle ne peut pas être attribuée à la génétique seule et ne peut être expliquée sans faire intervenir des facteurs environnementaux, dit Barbara Demeneix.

Advertisements